Plan d’action : comment élaborer un plan pour atteindre ses objectifs ?

N'hésitez pas à partager cet article :

Selon le CNRTl, « avoir son plan » signifie « savoir précisément ce que l’on veut faire ». « Tirer son plan » c’est « faire des projets ». Un plan d’action, c’est donc la liste de tous les moyens que nous mettons en œuvre pour atteindre un objectif.

Le plan d’action requiert d’avoir un objectif (A) et d’élaborer un projet comprenant l’ensemble des actions (B) en vue de l’atteinte d’un résultat (C). 

Alors, quel est l’objectif du plan d’action ? Un plan d’action permet de formaliser les objectifs d’une entreprise au sein d’un document interne. Réaliste, celui-ci permet de définir des plans pour atteindre l’objectif initialement fixé.

Le plan d’action établi peut concerner différentes problématiques identifiées au sein de divers services

Il peut être créé en tant que corolaire d’un business-plan lorsque l’entreprise est en phase de création, définir les objectifs pour atteindre des priorités, servir à régler des problématiques organisationnelles, ou permettre de mettre en évidence des risques ou encore de réaliser des objectifs commerciaux.

Le plan d’action individuel permet quant à lui de se réaliser dans le cadre professionnel ou personnel, d’atteindre des objectifs propres.

Plan d’action : comment élaborer un plan pour atteindre ses objectifs ?

 

Qui a la charge du plan d’action ? 

Que ce soient les TPE, PME ou entreprises de taille intermédiaire et grandes entreprises, celui ou celle chargé de piloter l’action est le chef d’entreprise dès lors qu’il s’agit d’un plan d’action stratégique, guidant l’entreprise dans ses actions en général. 

Le responsable de service peut quant à lui construire son plan en adéquation avec cette orientation hiérarchique. Les objectifs du plan d’action varient en fonction des services concernés : commercial, marketing, financier, RH.

 

Plan d’action commercial

Le plan commercial est la partie qui concerne le développe de vos ventes. Le but sera toujours d’améliorer les performances commerciales.  Pour ce faire, des actions concrètes doivent être mises en œuvre, tout en prenant en compte chaque cycle de vente. Les actions commerciales doivent donc comprendre : 

  • Les objectifs commerciaux dans le respect de la politique commerciale ; 
  • Les actions opérationnelles en prenant en considération la stratégie de vente ;
  • Un commercial efficace voire plusieurs, dont les techniques de vente sont « rodées », ainsi que les moyens matériels nécessaires ; 
  • Les indicateurs chiffrés permettant d’appréhender le résultat.

 

Au niveau marketing

Le plan d’action marketing permet de coordonner l’ensemble des actions marketing. Cependant, définir une stratégie marketing n’est pas facile. Son objectif est ambitieux : s’assurer et tout mettre en œuvre pour qu’il y ait une corrélation entre la demande (les clients) et l’offre (l’entreprise).

Plusieurs leviers permettent de le mettre en œuvre. Marketing direct, marketing opérationnel ou mix marketing (4P) et budget marketing sont autant de facteurs à prendre en considération. De plus, il intègre souvent un plan de communication. 

Dans tous les cas, le plan marketing est l’un des plans d’action les plus importants d’une entreprise.

 

Plan d’action financier

Le plan financier est également essentiel, mais son élaboration se construit plus facilement puisqu’elle est méthodique. Elle nécessite cependant des connaissances en finance. Le plan doit notamment comprendre les prévisions financières des trois années à venir telles que : le CDR ou compte de résultat prévisionnel, le bilan prévisionnel et la trésorerie prévisionnelle.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment travailler efficacement ? 4 astuces

 

Dans le domaine des ressources humaines 

Les objectifs opérationnels ne peuvent être atteints que dans la mesure où le plan stratégique prend en considération les moyens humains. Le plan RH est donc un support aux autres plans d’action. Il s’agit d’un élément essentiel de management permettant la gestion des ressources humaines en entreprises. 

La manière de construire un plan d’action est donc propre à chaque service.

 

Comment procéder à l’élaboration d’un plan d’action ? 

Le plan s’inscrit dans une logique chronologique. Il comprend trois phases essentielles. D’abord, on retrouve la phase d’élaboration. Ensuite, le plan inclut la phase d’application et de suivi. En dernier lieu, il s’agit de constater les résultats. C’est la phase d’évaluation. 

Concevoir un plan d’action conduit donc à définir un objectif, à déterminer les actions, et à procéder à son suivi et sa réorganisation éventuelle.

 

1. Bien choisir l’objectif

Seuls les objectifs bien déterminés peuvent permettre une bonne rédaction du plan grâce à des moyens d’action adaptés. Définir l’objectif est sans doute le plus difficile parce qu’il doit répondre à différentes questions, être précis, et devra potentiellement être subdivisé en différents sous-objectifs (l’objectif commercial, marketing, financier, RH, etc.).

La contextualisation de l’objectif est également importante. Celui-ci doit être limité dans le temps, définir les acteurs, prendre en compte l’environnement dans lequel il évolue, être déterminé de manière positive, être réaliste, sous-peser les résultats escomptés (quantitatif, qualitatif).

Il est nécessaire de passer du temps à réfléchir quant à la détermination de l’objectif, car c’est l’étape clef de laquelle découleront les actions. Le diagramme d’Ishikawa est un excellent outil complémentaire pour définir les objectifs de votre plan d’action.

La méthode SMART permet de guider notre définition des objectifs :

  • S = Spécifique
  • M = Mesurable
  • A = Atteignable
  • R = Réaliste
  • T = Temporel

 

2. Déterminer les actions 

Comment atteindre les objectifs de son plan ? 

La rédaction du plan est d’abord déterminée sur une période donnée et si possible définie sur le moyen terme. Définir et mettre en œuvre un plan d’action requiert ensuite de déterminer quelle est la composante prioritaire de celui-ci afin que les résultats soient atteints. 

  • La période concernée par l’action
  • Le type d’action opérationnelle 

Le plan sera à moduler en fonction du service concerné, mais chaque type de plan précise les éléments suivants :

  • Les actions à mener et les objectifs à atteindre
  • Les personnes responsables de l’action et les personnes participantes à l’action
  • Le budget alloué 
  • Le temps et les moyens nécessaires
  • Les indicateurs de performance et de suivi
  • Les résultats obtenus 

Il est nécessaire de s’assurer que des moyens suffisants soient affectés. Cela concerne les personnes en charge et capables de mener à bien les actions, mais également le budget et le matériel mis à disposition de ces derniers. 

Les indicateurs de performance et de suivi permettent de savoir dans quelle proportion un objectif est atteint. L’information donnée par de tels indicateurs est essentielle pour le chef d’entreprise qui procède au suivi du plan d’action.

 

3. Ajustement du plan d’action

Atteindre l’objectif nécessite d’abord un plan d’action concret, constitué d’un tableau de bord qui doit faire l’objet d’un suivi quotidien. Par exemple, cela peut concerner le plan commercial. Les indicateurs quantitatifs montrent ce qui est productif, permettent de réajuster l’action commerciale, les objectifs commerciaux et éventuellement de hiérarchiser à nouveau les tâches prioritaires, ou accompagner les commerciaux et motiver les équipes. L’élaboration d’une nouvelle fenêtre de tir peut s’avérer judicieuse pour atteindre les objectifs fixés. 

Définir un plan d’action, c’est procéder à l’avancement des missions et la concrétisation des actions vers l’objectif, à l’organisation commerciale des équipes, et mener à bien des actions commerciales et marketing. 

Les plans d’action se révèlent judicieux, non seulement pour réaliser l’objectif initial, mais également pour comprendre les failles propres aux structures et inhibant la croissance.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Organiser et planifier le travail de son équipe : 12 conseils et 5 outils

 

Quel est l’intérêt d’un plan d’action ? 

Le plan d’action est essentiel, car il permet de définir les objectifs, d’anticiper les différentes tâches à réaliser, et de savoir comment les réaliser c’est-à-dire de comprendre quelles sont les ressources humaines, matérielles et financières nécessaires. 

Il permet d’établir des délais, de réaliser, comme son nom l’indique, des actions, qui concourent à un objectif commun. Le plan d’action peut faire l’objet de feedbacks réguliers (où en sommes-nous ?) afin de savoir si nous avons pris du retard. 

Le plan d’action est essentiel en ce qui concerne la vie professionnelle, mais également dans un cadre personnel. En effet, le plan d’action a pour but de réaliser des objectifs. Vous pouvez vous fixer des buts en fonction de vos désirs : perdre 2 kg, économiser 5.000 euros, trouver l’amour, devenir indépendant… il existe autant de plans d’action qu’il existe d’envies ! 

Un tel plan vous permet de contrôler vos actions, de les définir en termes de temporalité, et de réaliser un suivi de vos missions (idéal pour vous motiver si vous êtes un procrastinateur avéré). 

De plus, cela vous permettrait d’être en meilleure santé puisque vous avez le contrôle de vos envies : « des jeunes avec un meilleur self-control ne se contentent pas de vivre plus longtemps, mais vieillissent également moins vite à l’âge adulte, et sont mieux préparés en milieu de vie pour gérer le processus du vieillissement. » 

Que vous soyez manager ou indépendant, employé ou chef d’entreprise, le plan d’action est un outil nécessaire à la réalisation de vos envies, et peut vous permettre d’atteindre des sommets !  

Au plus vous réalisez des plans d’action, au plus ils se perfectionneront avec le temps. Vos objectifs seront mieux définis, la temporalité maximisée, les tâches réalisées avec davantage d’entrain, etc.

Alors, n’oubliez pas cette merveilleuse citation de l’écrivain et poète brésilien Paolo Coelho : 

« Quand on voyage vers un objectif, il est très important de prêter attention au chemin. C’est toujours le chemin qui nous enseigne la meilleure façon d’y parvenir, et il nous enrichit à mesure que nous le parcourons. » 

 

Julien Godefroy

Julien Godefroy

Consultant Web en Gestion du Temps

Je vous aide à développer vos compétences en gestion du temps grâce à des articles, vidéos, ebooks, formations en ligne et coachings.


N'hésitez pas à partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Téléchargez gratuitement mon eBook

« 9 Techniques pour Maitriser Son Temps »