La loi de Laborit : 4 avantages du principe du moindre effort

N'hésitez pas à partager cet article :

La loi de Laborit est le principe selon lequel l’homme est en mesure d’accomplir une tâche en fournissant peu d’effort. Encore appelée la loi du moindre effort, la loi de Laborit attire l’attention sur deux aspects : la responsabilité et l’engagement.

En effet, d’après cette loi, vous disposez de plusieurs options pour effectuer un travail. Et après évaluation, vous pouvez choisir l’option la plus facile ou celle qui vous fait le plus plaisir, afin d’économiser votre temps et votre énergie. Par exemple, il est beaucoup plus facile d’avoir des outils de nettoyage de boite mail que de vous mettre à ordonner vous-même vos mails.  

En matière de productivité, le principe du moindre effort aide à améliorer considérablement la gestion du temps. Tout comme la loi d’Illich, de Pareto ou la méthode Pomodoro, cette loi permet d’être productif. Lorsque vous engagez une action, c’est que vous avez certainement dû faire vos calculs au préalable. 

Si l’on arrive à comprendre que le bon choix est toujours à portée de vue, on peut éviter de perdre de temps. Dans cet article, nous allons aborder 4 avantages du principe du moindre effort.

La loi de Laborit : 4 avantages du principe de moindre effort

 

1 – Comprendre vos sentiments en présence des tâches difficiles grâce à la loi de Laborit

La loi de Henri Laborit (1914 – 1995), chirurgien et neurobiologiste français, préconise l’importance du laisser-aller. En effet, le laisser-aller dont on parle ici représente la facilité à rechercher la voie la plus adéquate et la plus efficace. Et une fois cette voie trouvée, vous pouvez être en mesure d’accomplir votre tâche avec moins de temps que vous auriez mis. Lorsqu’on parle donc du laisser-aller, on veut simplement parler de la quête d’accomplir votre tâche par le moyen le plus court.

Avec la complexité de certaines tâches, vous pourriez vous retrouver dans de mauvaises postures. Il est bien vrai que toutes les tâches ne sont pas les mêmes. Cependant, quoi qu’on en dise ou quoi qu’on fasse, il peut arriver que l’on se trouve confronté aux difficultés un de ces jours. Et devant ces difficultés, vous essayerez d’accomplir vaille que vaille votre tâche en vous investissant à 100%. Mais avec le temps, vous constaterez, peut-être, que malgré vos efforts, vous n’êtes pas au bout de vos peines. Une telle situation pourrait être à l’origine de frustrations auxquelles vous ne vous attendriez pas. 

Cependant, si vous n’arrivez pas à comprendre, très tôt, d’où viennent ces sentiments de frustrations, vous gaspillerez votre temps. Il y a des facteurs que vous ne devez pas ignorer et qui peuvent vous faire perdre votre temps et votre efficacité. Il s’agit :

  • de la fatigue et l’anxiété,
  • du manque de confiance et de motivation,
  • du stress, etc.

Lorsque vous commencez à sentir ces symptômes, vous devez chercher à marquer une pause. Ce faisant, vous éviterez de vous obstiner à vouloir terminer coûte que coûte la tâche au risque d’avoir un résultat médiocre. Vous devez donc comprendre à ce niveau que votre efficacité et votre productivité ne proviennent pas uniquement de l’énergie fournie.

 

2 – Prendre les choses en main avec le principe de Laborit

D’après la loi de Laborit, vous ne devez pas vous culpabiliser si vous n’arrivez pas à trouver la solution. Parfois, vous avez l’impression d’être inutile quand, au bout de quelques heures de travail, vous n’arrivez plus à contenir votre émotion. Lorsque la solution semble donc complexe, il est normal que vous soyez nerveux et agacé. Comme toujours, il est important de comprendre que toutes les tâches ne sont pas souvent faciles à accomplir. Pour cette raison, la loi du principe du moindre effort recommande simplement que vous preniez vos responsabilités.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  La méthode Getting Things Done (GTD) : 5 étapes pour l’appliquer

Ici, prendre ses responsabilités signifie, selon Laborit, que les difficultés sont nécessaires pour explorer d’autres solutions. Cela s’exprime le plus souvent par : « les difficultés sont des opportunités pour grandir ».

Si une tâche vous agace, à cause des difficultés que vous avez dans le domaine, arrêtez-la simplement. D’après le principe de la loi du moindre effort, vous avez, grâce à votre réflexion, le potentiel de trouver le moyen le plus facile d’accomplir votre tâche. Que faire dans ce cas ?

Après une courte pause :

  • essayez d’abord de faire une chose capable de vous redonner la confiance et la joie,
  • ensuite, trouvez d’autres opportunités qui peuvent vous amener à accomplir le plus simplement possible la tâche difficile, 
  • mettez en valeur votre expertise en cherchant à trouver des astuces rapides et plus efficaces, 
  • ayez à votre disposition une liste ou un schéma vous permettant d’accomplir de deux ou de trois façons différentes la même tâche,
  • enfin, laissez-vous aller en vous exprimant et vous verrez que vous êtes créatif et ingénieux.

Si vous prenez votre responsabilité, vous pouvez trouver de façon rapide la solution. Laborit veut donc que l’on prenne ses responsabilités devant une tâche compliquée et difficile. En effet, commencer par les tâches les plus difficiles, en sachant que les suivantes seront plus faciles et nous ferons plus plaisir, est une stratégie efficace.

 

3 – Avoir un esprit fluide pour accomplir une tâche avec un moins d’effort

Selon la loi de Laborit, l’être humain possède toutes les capacités lui permettant d’avoir un esprit fluide. Et avec cette fluidité de l’esprit, l’homme est capable d’accomplir une tâche difficile sans faire beaucoup d’efforts. La question que l’on peut se poser est de savoir comment développer en soi cette fluidité de l’esprit.

La loi du moindre effort a identifié 3 principales conditions que nous pouvons cultiver afin de développer la fluidité de notre esprit. Il s’agit de :

  • faire une introspection pour ne pas toujours mettre le tort sur les autres quand tout semble aller mal,
  • éviter de prendre à cœur vos difficultés au point de perdre même le sommeil, car cela ne vous sera d’aucune utilité,
  • être ouvert d’esprit afin d’explorer d’autres horizons. Plus vous avez une large ouverture d’esprit, plus vous essayerez de nombreuses options pour mettre le temps à profit. 

Lorsque vous vous enfermez dans votre monde, vous aurez du mal à avancer. Cela peut également vous faire perdre du temps et de l’énergie. Vous devez donc avoir un esprit fluide pour économiser du temps et de l’énergie. 

D’après Laborit, vous devez vous concentrer sur vous-même plutôt que de chercher à blâmer les autres. Cela va vous permettre de voir les choses d’une autre façon. Une fois ce problème résolu, votre esprit peut devenir fluide et vous permettre d’être plus performant et productif. 

 

4 – Comprendre la différence entre fuir les obstacles et appliquer la loi du principe du moindre effort

Il est important de comprendre la différence entre le principe du moindre effort et celui de fuir devant les obstacles. En effet, la vie n’est pas toujours rose, car nous sommes confrontés à beaucoup de difficultés dans notre vie professionnelle ou privée. Et prendre la fuite devant ces difficultés n’est pas la meilleure solution surtout si vous souhaitez réussir dans la vie. Une personne qui fuit donc les difficultés n’est pas un candidat sérieux à la réussite. Il est important de reconnaître en premier lieu nos problèmes et nos difficultés afin d’y faire face. 

Faire face aux problèmes pourrait demander un effort supplémentaire avant que l’on n’ait la solution adéquate. Mais lorsque l’on arrive à trouver satisfaction, cela peut devenir un sujet de réussite, d’élévation ou de satisfaction personnelle. Ce qui est tout à fait normal.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Le diagramme d’Ishikawa : construire le diagramme de causes et effets

Avec le principe du moindre effort, vous aurez également les mêmes résultats sans avoir à épuiser toute votre énergie. Pour mieux résumer, ce principe vous permet d’explorer d’autres options beaucoup plus rapides et efficaces. Ainsi, vous parviendrez à mieux gérer votre temps et à produire moins d’effort. Et si vous êtes une personne occupée, ce principe peut vous aider à être plus efficace et plus productif. Donc l’idée n’est pas de contourner les difficultés, mais plutôt d’ouvrir son esprit afin d’explorer des solutions plus rapides et plus efficaces en même temps. 

Fuir quand vous vous trouvez nez à nez avec une complication dans l’accomplissement d’une tâche est contre le principe du moindre effort. C’est en essayant d’aller plus vite et de façon efficace que vous pouvez accroitre votre rendement et votre productivité.

 

Ce qu’il faut savoir sur la loi de Laborit

La loi de Laborit ou le principe du moindre effort permet d’avoir un esprit ouvert. En effet, cette ouverture d’esprit peut vous permettre d’exécuter efficacement une tâche difficile sans perdre de temps et d’énergie. C’est une loi qui permet d’effectuer les tâches les plus difficiles tout en restant productif et efficace. Vous pouvez l’appliquer dans tous les domaines de la vie.

Dans cet article, nous avons abordé 4 avantages du principe du moindre effort. Il s’agit de :

  • comprendre vos sentiments en présence des tâches difficiles grâce à la loi du moindre effort,
  • prendre les choses en main avec le principe de Laborit,
  • avoir un esprit fluide pour accomplir une tâche avec moins d’effort,
  • comprendre la différence entre fuir les obstacles et appliquer la loi du principe du moindre effort.

 

Julien Godefroy

Julien Godefroy

Consultant Web en Gestion du Temps

Je vous aide à développer vos compétences en gestion du temps grâce à des articles, vidéos, ebooks, formations en ligne et coachings.


N'hésitez pas à partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Téléchargez gratuitement mon eBook

« 9 Techniques pour Maitriser Son Temps »