Méthode Cornell : la technique qui améliorera vos notes

N'hésitez pas à partager cet article :

S’il y a quelque chose qui unit les étudiants du monde entier, c’est la question de savoir comment prendre au mieux des notes en classe ou lors de la lecture d’un livre important. Chaque personne finit par développer sa propre méthode pour s’en sortir. Cependant, dans les années 1940, un professeur de l’Université Cornell, a créé un système qui est encore très respecté aujourd’hui appelé la méthode Cornell. C’est un système couramment utilisé pour prendre des notes sur des conférences ou des manuels, mais aussi pour répéter et mémoriser un sujet.

Peut-être que vous n’aviez jamais entendu parler de la méthode Cornell, ou vous la connaissez, mais pas suffisamment pour l’utiliser. 

Quoi qu’il en soit, ce guide est pour vous, car il est conçu pour vous montrer la méthode Cornell en détail. De plus, nous vous donnerons des conseils utiles sur les meilleures techniques pour prendre des notes efficacement grâce à cette méthode.

Méthode Cornell : la technique qui améliorera vos notes

 

Les avantages de la méthode cornell

Prendre des notes est probablement le meilleur moyen de saisir, d’organiser et de mémoriser l’information. La méthode Cornell constitue un formidable moyen de demeurer attentif et motivé pendant un cours, un séminaire, une réunion, une conférence ou une lecture.

Elle est un moyen efficace, largement utilisé pour prendre des notes sur vos manuels (conférences ou leçons), mais aussi pour répéter et mémoriser le sujet.

Grâce à la méthode Cornell, vous pouvez mieux organiser vos notes. De même, vous pouvez participer activement à une formation, améliorer vos compétences d’études et garantir votre réussite.

De plus, la recherche a montré également que la méthode Cornell encourage les élèves à écrire des notes dans leurs propres mots. Nous avons une soi-disant mémoire sensorielle, dans laquelle les informations sensorielles ne persistent que pendant une courte période. Si aucune attention n’est accordée aux informations contenues dans cette mémoire, elles n’entrent jamais dans la mémoire à long terme. 

Il est donc important d’utiliser une méthode dans laquelle vous pouvez prendre des notes rapidement et de manière organisée : la méthode Cornell. En effet, elle permet de prendre des notes systématiques, claires et donc faciles à réviser. Cela favorise une meilleure compréhension et est un moyen efficace pour mémoriser facilement les informations.

La méthode Cornell est une manière intelligente d’étudier une matière. En outre, cette méthode vous permet d’éliminer les parties inutiles afin d’augmenter les informations qui sont fraîches dans votre esprit après avoir suivi un cours ou une conférence.

 

Dispositions de base de la méthode Cornell

La disposition de base est vraiment simple, alors ne vous compliquez pas la tâche. Tout ce que vous aviez à faire est de suivre simplement ce qui est décrit ci-dessous et appliquez.

Vous achetez un cahier prêt à l’emploi dans une papeterie, ou vous créez un document électronique que vous imprimez. De même, vous pouvez  dessinez une page vous-même en utilisant n’importe quelle autre feuille de votre choix.

Toutefois, tout cahier convient à la rédaction de notes selon la méthode Cornell. Il est souhaitable qu’aucun champ ne soit marqué sur les feuilles.

 

Suivez ces étapes

Étape 1: À 5 cm du bord inférieur (c’est-à-dire à partir du bas de la feuille),  tracez une ligne horizontale en gras.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Méthode de planification : étapes et méthodes pour bien planifier

Étape 2: Mesurez 5 à 7 cm du bord gauche et tracez une ligne verticale en gras jusqu’à la ligne horizontale

Si vous faites correctement ces deux étapes vous devez obtenir une feuille divisée en trois parties. 

Voici comment ces trois parties sont réparties :

  1. La colonne de droite : cette partie est réservée pour les notes détaillées.
  2. La colonne gauche : cette partie est réservée pour les mots-clés les plus importants qui seront répertoriés.
  3. Dans la section ci-dessous (c’est-à-dire au pied de la colonne gauche et droite), vous trouverez l’endroit réservé pour faire un bref résumé de tout ce qui a été noté.

Notez bien : il est important de laisser un espace en haut de la feuille pour écrire la date, le sujet, le nom de l’enseignant ou de l’orateur.

 

Comment utiliser la méthode cornell ?

Dans cette section nous allons voir comment vous pouvez exploiter en conséquence et de manière ordonnée ces différentes colonnes que vous aviez créées sur la feuille.

 

Première étape de l’utilisation de la méthode Cornell

En parcourant le contenu de votre manuel, prenez des notes dans la large colonne de droite. Assurez-vous de ne pas tout écraser littéralement et de travailler avec des images, des abréviations, des listes 

Cependant, si vous avez déjà pris des notes pendant la leçon (ou la conférence), ajoutez-les aux notes de votre manuel. Faites-le de préférence le soir même. De plus, placer une image avec un concept abstrait vous donne les avantages de la théorie du double codage. Cela stipule que vous vous souvenez mieux lorsque le mot avec l’image sont liés. Vous pouvez également donner des exemples concrets qui clarifient un concept.

Par ailleurs, un résumé diffère d’un sujet à l’autre et d’un étudiant à l’autre. Vos enseignants doivent également avoir des exigences ou des attentes différentes pour leur matière. Alors, n’hésitez donc pas à faire preuve de souplesse lors de la rédaction de votre résumé Cornell et à le faire comme vous le souhaitez. 

En somme, suivez la structure de votre livre, mais vous n’avez pas besoin d’être trop strict. Par exemple, ne vous laissez pas emporter par des sous-titres qui ont finalement une numérotation avec des chiffres, suivis de lettres puis de chiffres romains… comme cela se produit parfois dans les manuels.

 

Deuxième étape

Ne remplissez la colonne de gauche que si vous avez lu attentivement vos notes (faites-le de préférence immédiatement après avoir pris les notes). Dans cette colonne, vous écrivez des questions ou des mots-clés qui appartiennent aux notes. En outre, les questions et les mots-clés vous aident à clarifier vos idées. De plus, cela renforce votre mémoire et vous permet de trouver une continuité dans le sujet.

 

Troisième étape

Couvrez la colonne droite de votre résumé Cornell avec une page vierge ; de sorte que vous ne puissiez voir que la colonne gauche avec les mots clés et les questions. Ensuite, passez en revue les questions et formulez en d’autres termes les réponses ou les idées selon votre compréhension. Éloignez la feuille vierge et vérifiez vos réponses. En cas d’erreurs ou d’incomplétude, couvrez à nouveau et essayez une deuxième fois. Après tout, il est important d’avoir les bons concepts et idées dans votre tête dès le premier tour. De plus, ne suivez pas toujours le même ordre.

En effectuant l’étape 3, vous appliquez une stratégie d’apprentissage très efficace, à savoir la « récupération active d’informations », appelée « pratique de récupération » en psychologie cognitive. Cette tentative active de se souvenir du matériel d’apprentissage qui est stocké dans votre mémoire à long terme garantit que vous vous souviendrez mieux de ce matériel lors d’une étude ou d’un test ultérieur. 

 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Objectifs SMART : comment atteindre efficacement vos objectifs ?

Quatrième étape de l’utilisation de la méthode Cornell

A cette étape, vous faites maintenant un mini résumé de quelques phrases dans vos propres mots en bas de la feuille. Ainsi, ce résumé fournit un bref aperçu du matériel didactique, et ensuite vous fait également prendre du recul puis vous montre les implications de ce que vous avez écrit. Après tout, lors de la synthèse et de l’étude, vous risquez de perdre la vue d’ensemble du sujet. C’est la raison pour laquelle, un bref examen en bas vous aidera à éviter cette pierre d’achoppement. 

 

Cinquième étape

Enfin, relisez à nouveau votre résumé complet de Cornell pour obtenir une image claire de l’ensemble du sujet.

Qu’on le veuille ou non, dès la fin de votre apprentissage, vous commencez à oublier ce que vous aviez écouté. C’est pourquoi il est préférable de répéter régulièrement le sujet ; en plaçant à nouveau une feuille vide sur la partie droite, en rappelant le sujet de votre mémoire puis en le vérifiant. 

Par ailleurs, des sessions de révision aussi rapides, courtes et fréquentes vous permettront de mieux comprendre le sujet. De plus, cela vous permet de vous en souvenir plus longtemps que si vous n’étudiez le sujet qu’une seule fois pendant une longue période. Cette cinquième stratégie d’apprentissage efficace, est appelée «pratique espacée».

 

En conclusion

Nous sommes à la fin de ce guide, et nous espérons qu’à partir de maintenant la méthode Cornell ne sera plus une méthode étrange pour vous. 

De plus, si vous suivez toutes les étapes de ce guide, de manière disciplinée, la méthode Cornell sera très efficace pour vous permettre de consolider ce que vous avez appris lors d’une conférence ou d’un séminaire. Bien sûr, vous devez vous entraîner pour que son application devienne une habitude.

Une autre chose importante pour les apprenants, est de toujours consulter vos notes pour améliorer votre niveau de rétention ; évitant ainsi l’accumulation d’études à la veille des évaluations. Ceci contribuera à une meilleure gestion de votre temps.

 

Julien Godefroy

Julien Godefroy

Consultant Web en Gestion du Temps

Je vous aide à développer vos compétences en gestion du temps grâce à des articles, vidéos, ebooks, formations en ligne et coachings.


N'hésitez pas à partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Téléchargez gratuitement mon eBook

« 9 Techniques pour Maitriser Son Temps »